L'univers des jeunes entrepreneurs

Pour démarrer son business et assurer sa création d’entreprise, il faut réaliser une étude de marché. Les tendances entrepreneuriales peuvent changer en fonction des contextes économiques.

Jeunes entrepreneurs : le guide pour se lancer en entrepreneuriat

Pour créer une startup en France et pour garantir le développement des affaires, vous devez réaliser une étude de marché approfondie. Votre business plan dépendra de votre marché ciblé. Il est primordial de concevoir un business model adapté aux enjeux du marché de nos jours.

Pour un jeune entrepreneur, il n’est pas facile de monter un projet. Il faut penser aux aspects techniques, aux aspects marketing, aux aspects humains, aux aspects juridiques et aux aspects financiers de votre plan d’action.

Jeunes entrepreneurs

Les avantages du portage salarial

Vous souhaitez vous lancer dans l’entrepreneuriat pour vivre de votre passion, gagner en liberté, rester maître de votre rythme de travail. Pourtant, vous perdrez également un certain confort que procure le salariat. Le portage peut être une bonne solution pour vous, renseignez-vous sur les sites spécialisés comme InfoPortage, pour prendre les bonnes décisions.

Passer du salariat à l'entrepreneuriat

Entrepreneurs, comment choisir le nom de son entreprise ?

Pour trouver le nom adapté à votre entreprise, vous devez vous référer à votre marché cible. De cette manière, vous attirerez facilement votre audience. L’originalité et la nature de votre activité ne doivent pas être ignorées. Choisissez un nom facile à prononcer en coordination avec votre communication visuelle.

Les différentes aides à la création d'entreprise

Pour la réussite de votre business innovant, il faut établir un budget prévisionnel. Vous aurez une idée de votre situation financière. Toutes les dépenses à prévoir sont à prendre en considération.

Prêt participatif

Prêt participatif

C’est un dispositif visant à préserver votre autonomie financière.

Allègement fiscal

C’est une réduction légale réalisée à partir d’une base d’imposition.

Comment déposer sa marque ?

Pour commencer, vous devez vérifier la disponibilité de votre marque. Il faudrait réaliser l’ensemble des démarches avant le lancement de votre projet (après la phase test). De cette manière, vous ne perdez pas votre originalité. Votre droit de propriété doit faire l’objet d’une étude particulière.

Recherche d'antériorité

Recherche d'antériorité

Cette mission touche la propriété intellectuelle. Elle peut être réalisée par un conseil spécialisé.

Dépôt de la marque et coût

Dépôt de la marque et coût

En France, la facture peut s’élever à 190 eu par classe. Vous pouvez enregistrer plusieurs marques.

Enregistrement de la marque

Enregistrement de la marque

Vous obtiendrez une meilleure protection lors de vos usages commerciaux (produits et services).

La cession d'un fonds de commerce

Pour réussir votre investissement commercial, il est nécessaire d’avoir un acte authentique. La cession de fonds de commerce vous permettra d’exercer votre activité commerciale. Il peut comprendre des éléments matériels ou corporels. A cela peut s’ajouter les marchandises.

Avant de vous lancer dans l’acquisition d’un fonds de commerce, il est conseillé de suivre des démarches bien précises. Plusieurs critères englobent ce type de transaction. Vous devez suivre le code de commerce.

La cession d'un fonds de commerce

Les différentes façons d’entreprendre

De nos jours, il existe plusieurs routes pour devenir entrepreneur. L’environnement économique actuel a permis l’évolution de plusieurs secteurs d’activité.

Reprendre une entreprise

Reprendre une entreprise

Cette opération consiste à racheter une entreprise existante. Les moyens financiers, humains et de production seront mis en avant.

Entreprendre en franchise

Entreprendre en franchise

Il s’agit d’un système de commercialisation des différents produits. Le business sera partagé entre le franchiseur et le franchisé.

Entreprendre autrement

Entreprendre autrement

Vous pouvez vous lancer dans votre propre entreprise en optant pour la voie de la création. Vous serez seul dans vos démarches.

La procédure de redressement judiciaire

La procédure de redressement judiciaire doit se réaliser de manière collective. Elle met en valeur les différentes entreprises en cessation de paiement. Il vous sera possible d’assurer la continuité de votre activité professionnelle. Le but est de maintenir l’emploi. Toutefois, cette procédure doit commencer par une phase d’observation. Elle peut durer jusqu’à six mois. Cette phase est renouvelable mais ne doit pas dépasser les 18 mois.

Cesser son activité de micro-entrepreneur

Pour mettre fin à votre activité de micro-entrepreneur, il est crucial de passer par la déclaration officielle de cessation d’activité. A ce document, vous pouvez ajouter la déclaration à date de votre chiffre d’affaire.